Pour les organismes de lutte contre le sida et les cliniques pour le VIH

Le problème et pourquoi il est important

En Ontario, les personnes vivant avec le VIH sont beaucoup plus susceptibles de fumer.

Fumer pose une menace sérieuse pour la santé des personnes vivant avec le VIH. Même lorsqu'ils reçoivent des soins pour le VIH entourés d'une bonne surveillance, les fumeurs vivant avec le VIH perdent plus d'années de vie en raison du tabagisme qu'à cause du VIH. Ils sont plus susceptibles de développer des maladies non associées au sida, comme la pneumonie, le cancer du poumon et le pneumothorax, en comparaison avec les personnes vivant avec le VIH mais ne fumant pas. Les personnes vivant avec le VIH qui fument la cigarette sont également moins susceptibles d'être fidèles à leur traitement antirétroviral.

Les fumeurs de l'Étude de cohorte de l'OHTN sont plus susceptibles d'avoir des troubles de santé

Trouble de santé Fumeurs (1 527) Non-fumeurs (2 263)
Faible compte de CD4 (< 200 cellules) 12% 8%
Charge virale détectable 34% 24%
Diagnostic d'hépatite C (à un moment ou l'autre) 27% 9%
L'Étude de cohorte du Réseau ontarien de traitement du VIH est une étude continue qui collecte des informations cliniques, sociales et comportementales au sujet de personnes vivant avec le VIH en Ontario.

Demander de l'information sur la consommation de tabac et offrir du soutien à l'abandon du tabagisme sont des pratiques exemplaires fondées sur les données probantes. Tous les clients tireront des bienfaits de l'intégration de l'abandon du tabagisme dans leurs évaluations et interactions. La plupart des fumeurs souhaitent cesser de fumer, mais ne savent pas comment commencer.

Nécessité d'une formation du personnel à propos de l'abandon du tabagisme

Des études étatsuniennes démontrent qu'entre 40 % et 70 % des personnes vivant avec le VIH souhaitent cesser de fumer. Dans une étude réalisée dans l'État de l'Oregon, 46 % des personnes vivant avec le VIH ont déclaré qu'elles envisageaient sérieusement de cesser de fumer dans les 30 prochains jours.

Cependant, la plupart des fournisseurs de soins pour le VIH n'ont pas de formation pour fournir un counselling sur l'abandon du tabagisme. Lorsque des chercheurs ont procédé à un sondage auprès de la U.S. HIV Medical Association (un groupe composé de médecins, d'infirmières et de pharmaciens), ils ont constaté que seulement 23 % des répondants avaient déjà reçu une formation en matière d'abandon du tabagisme, bien que 97 % des fournisseurs de soins pour le VIH considéraient que l'abandon du tabagisme était un élément important pour la santé de leurs patients.

Dans notre section Ressources, vous trouverez une formation en matière d'abandon du tabagisme à l'intention des professionnels des soins de santé. Cette formation est efficace. Une récente étude suisse a observé qu'après que des fournisseurs de soins pour le VIH aient assisté à une demi-journée de formation sur l'abandon du tabagisme, leurs patients étaient plus susceptibles de cesser de fumer et moins susceptibles d'avoir une rechute. Les cliniques et organismes du domaine du VIH sont bien placés pour donner du counselling pour l'abandon du tabagisme – parce que les visites de suivi régulier offrent des occasions de renforcer les conseils en la matière.

Cliniques pour le VIH — Réponses à l'usage de tabac

Bocaux avec abaisse-langue, boules de coton et alcool.

Les cliniques pour le VIH, en Ontario, ont diverses approches à l'abandon du tabagisme et au tabagisme en général. Certaines cliniques sont intégrées dans un établissement de soins primaires et peuvent offrir des soins plus complets, alors que d'autres ont un médecin ou un pharmacien sur les lieux quelques heures seulement chaque semaine.

Or voici une importante intervention que toute clinique peut offrir, sans avoir besoin de ressources additionnelles : simplement demander au client s'il est fumeur. Poser cette question à chaque visite amène le patient à prendre un moment pour réfléchir et se demander s'il souhaiterait cesser de fumer. Si votre clinique ou organisme ne peut pas offrir de soutien à l'abandon du tabagisme, consultez notre page de ressources pour une liste de services vers lesquels vous pouvez diriger vos patients.

Que font certaines cliniques pour le VIH en Ontario, à l'heure actuelle?

  • Au Toronto East General Hospital, on fait un triage pour le tabagisme, à chaque visite de chaque patient. Si un patient souhaite cesser de fumer ou y pense, la clinique lui offre de l'information et le dirige vers la clinique d'abandon du tabagisme au département des soins ambulatoires de l'hôpital. Le département examine les antécédents de tentatives faites par le patient, l'aide à choisir les méthodes appropriées pour cesser de fumer et lui fournit un suivi pendant sa démarche d'abandon du tabagisme.
  • Lakeridge Health, à Oshawa, fait un triage de tous les patients et aborde le tabagisme à tous les rendez-vous. Lorsque le patient exprime un intérêt pour l'abandon du tabagisme, on l'amène à travailler avec un pharmacien et un médecin pour obtenir une ordonnance de produit de substitution de la nicotine et/ou pour développer un plan d'abandon du tabagisme. Le pharmacien offre des conseils et est à la disposition des patients qui peuvent téléphoner s'ils ont des questions ou des préoccupations. L'infirmière, le médecin et le pharmacien font également un suivi auprès du patient lors de sa visite suivante.
  • Une autre clinique, aux ressources plus limitées, oriente ses clients vers le programme STOP, qui fournit l'accès gratuit à la thérapie de substitution de la nicotine ainsi qu'à du counselling.

Organismes de lutte contre le sida — Réponses à l'usage de tabac

2 hommes parlant avec un travailleur ASO

Les OLS peuvent aider de plusieurs façons leurs clients à cesser de fumer :

  • en offrant du matériel sur l'abandon du tabagisme et de l'information sur la Téléassistance pour fumeurs, partout dans leurs bureaux
  • en formant leur personnel quant à la façon de parler aux gens de l'abandon du tabagisme
  • en s'informant des ressources locales et régionales et en aidant toute personne qui offre une intervention sur le tabagisme à développer les connaissances et compétences afin d'offrir ce service aux personnes vivant avec le VIH
  • en créant un cadre de soutien pour les employés et personnes vivant avec le VIH – p. ex., en envisageant la mise en œuvre de politiques comme l'a fait Positive Living Niagara.

Créer un milieu de soutien

Les cliniques et OLS peuvent aider les fumeurs vivant avec le VIH en appliquant la Loi favorisant un Ontario sans fumée et en veillant à ce que personne ne fume sur les lieux du travail ou à proximité. Positive Living Niagara a récemment décidé qu'en tant qu'organisme engagé à l'égard de la réduction des méfaits, il allait créer un environnement sûr et habilitant pour les employés et clients qui essaient de cesser de fumer ou qui y songent.

L'organisme a adopté une politique déclarant que Positive Living Niagara est un environnement sans fumée ni tabac. Aujourd'hui, il n'est permis de fumer ou d'utiliser du tabac dans aucun lieu qu'il loue ou dont il est propriétaire. Il n'est pas permis de fumer non plus au domicile des patients ou dans leur auto lorsqu'un membre de son personnel est présent. Les employés sont autorisés à fumer pendant les pauses; et l'organisme offre de l'assistance à tout employé, bénévole ou client qui exprime un intérêt pour cesser de fumer ou pour fumer moins.

Pour plus d'information ou pour des suggestions sur l'élaboration de vos politiques sans fumée, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

« Des employés ont cessé de fumer. Des clients ont cessé de fumer aussi. »

Visionnez le témoignage de Glen Walker, directeur général de Positive Living Niagara, qui décrit ce qui s'est produit dans son organisme avec l'adoption de politiques sans fumée. Découvrez à quoi vous attendre si votre organisme devient sans fumée; écoutez Glen décrire l'énergie et l'élan que les politiques sans fumée ont soulevés, chez Positive Living Niagara.

Programmes d'orientations pour les patients et/ou les clients

Le programme STOP on the Road

Au Centre de toxicomanie et de santé mentale, le programme intitulé Smoking Treatment for Ontario Patients (STOP) s'adresse au grand public. Il offre :

  • des médicaments pour l'abandon du tabagisme fournis gratuitement pendant cinq semaines
  • des traitements pour l'abandon du tabagisme
  • du counselling de soutien.

Une séance d'atelier de trois heures, dirigée par des infirmières de santé publique détenant une formation en la matière, est offerte dans des centres communautaires et des cliniques, partout en Ontario. Les dates des ateliers et critères d'admissibilité sont énumérés ici.

Si vous êtes un fournisseur de services pour le VIH et que vous souhaitez joindre une personne ressource du programme STOP dans votre localité, veuillez télécharger la liste des coordonnées.

Téléassistance pour fumeurs

La Téléassistance pour fumeurs (1-877-513-5333) de la Société canadienne du cancer offre divers outils personnalisés et gratuits, en Ontario, y compris :

  • des programmes d'abandon en ligne
  • de l'assistance téléphonique gratuite
  • un service de messagerie texte
  • des guides d'autoassistance.

Formation sur l'abandon du tabagisme à l'intention du personnel d'OLS et de cliniques

The TEACH Project

Le projet TEACH (Training Enhancement in Applied Cessation Counselling and Health) du Centre de toxicomanie et de santé mentale offre un programme accrédité de certificat en interventions intensives sur le tabagisme, à l'intention des fournisseurs de soins de santé. Ces intervenants peuvent recevoir la formation lors de cours d'une journée ou de trois journées, ou par le biais de modules de formation en ligne.

Le projet TEACH offre également la série “Lunch and Learn” webinar series that allows health care practitioners to learn about “standalone” issues or strategies.

Tobacco-Free RNAO

L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario (RNAO) offre des cours gratuits d'apprentissage en ligne sur l'abandon du tabagisme, à l'intention des infirmiers et autres professionnels de la santé désireux d'aider les clients à cesser de fumer. Les cours enseignent à ces professionnels comment parler d'abandon du tabagisme à leurs patients. Un module spécial est également offert aux professionnels de la santé qui travaillent avec des clients inuits, Métis et des Premières Nations. Il offre des interventions en abandon du tabagisme qui sont culturellement appropriées.

Votre apport est important

L'initiative « Votre apport est important » est une collaboration entre la Téléassistance pour fumeurs et les bureaux locaux de santé publique de tout l'Ontario. Le site web est une source d'information exhaustive ainsi que d'outils en matière d'abandon du tabagisme, à l'intention des fournisseurs de soins de santé; il inclut de l'information détaillée pour tous les milieux de pratique (p. ex., hôpitaux, pharmacies et cliniques de soins primaires).

Créer un environnement de soutien, dans votre OLS ou votre clinique

Trousse d'outils de l'Ontario

Le collaboratif ontarien No Butts About It a créé une trousse d'outils : How to Make Your Workplace Tobacco-Free Toolkit. Cette trousse inclut deux modèles de politiques en milieu de travail (l'une d'interdiction complète, l'autre permettant des zones désignées où l'on peut fumer) ainsi que de l'information sur la Loi favorisant un Ontario sans fumée.

Trousse d'outils des États-Unis

Le Smoking Cessation Leadership Center des États-Unis offre une trousse d'outils particulière sur l'abandon du tabagisme, à l'intention des établissements de santé communautaires. Bien qu'elle ne s'adresse pas à un public ontarien, la trousse contient une liste utile des dix étapes vers la réussite, un modèle d'échéancier, des modèles de lettres et un modèle de tableau autocollant.

L'histoire d'un organisme

Ce webinaire de la série TEACH Community of Practice Implementation, qui présente des représentants du Manoir MacKay, en Ontario, décrit le rôle que peut jouer un champion à l'interne pour promouvoir l'abandon du tabagisme; de plus, il décrit la démarche de l'organisme pour se libérer de la fumée.

Ressources additionnelles

« Smoking Rapid Response »

Ce document de la série Rapid Response, préparé par le Réseau ontarien de traitement du VIH, présente un aperçu des interventions en abandon du tabagisme pour les personnes vivant avec le VIH/sida.
Smoking Cessation Interventions in People with HIV/AIDS



2015